© 2017 Cabinet Karr

Cabinet Karr
Un crédit vous engage et doit être remboursé.

Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Loi MURCEF: Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut-être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Déclaration à la CNIL: Une déclaration a été faite à l'autorité de contrôle française (la CNIL) en ce qui concerne tout traitement automatique par le portail des données personnelles en conformité avec les dispositions de la loi française 78-17 "Loi Informatique et Libertés". Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de retrait des informations vous concernant en ecrivant par email à contact[@]cabinetkarr.fr

Nos rubriques

Assureur responsable… ou pas ?

24/08/2017

En cette fin de période estivale, nous allons traiter d’un sujet d’actualité, la sécheresse.

 

Nos clients étaient propriétaires d’une maison dans le 94 pour laquelle ils ont subi un premier sinistre lié à une sécheresse, remboursé sans problème par leur assureur.

 

Quelques temps après un nouveau sinistre est apparu, endommageant fortement la maison.

Les époux ont naturellement demandé à leur assureur un second dédommagement, mais celui-ci a refusé et la procédure a commencé…

 

Ils ont tout d’abord gagné ce procès en Première Instance et ont perçu ces 300 000 €.

150 000€ ont été utilisés pour acheter un appartement en Vente en Etat Futur d’Achèvement en 2015 et 150 000 € ont été placés en produits d’épargne.

 

N’ayant pas les moyens de faire des travaux dans la maison, ils ont été obligés de vendre la maison 300 000€, bien en dessous de sa valeur.

 

Mais ils ont perdu en appel et la Cour a délivré son jugement en février de cette année, les condamnant à rembourser les 300 000 € perçus initialement en dédommagement.

 

Les époux ont porté l’affaire en Cassation avec leur avocat, mais ils restent redevables à ce jour de cette somme.

Afin de palier à cette situation apparemment inextricable, nous avons proposé à ce Monsieur taxi et à son épouse inspectrice de l’éducation nationale un prêt amortissable de 163 000€ sur 12 ans.

 

N’ayant aucun crédit en cours, et leurs revenus avoisinant les 5000€ mensuels, le remboursement des échéances de 1467€ par mois est tout à fait honorable. Nous avons pris en garantie de cette opération leur appartement estimé à 630 000€.

 

A toute mauvaise passe une solution.

Please reload