© 2017 Cabinet Karr

Cabinet Karr
Un crédit vous engage et doit être remboursé.

Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Loi MURCEF: Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut-être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Déclaration à la CNIL: Une déclaration a été faite à l'autorité de contrôle française (la CNIL) en ce qui concerne tout traitement automatique par le portail des données personnelles en conformité avec les dispositions de la loi française 78-17 "Loi Informatique et Libertés". Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de retrait des informations vous concernant en ecrivant par email à contact[@]cabinetkarr.fr

Nos rubriques

Quand on est passionné par les voitures de collections…

25/04/2017

Nous souhaitions vous narrer l’histoire de Monsieur V. qui s’est retrouvé pris au piège lorsque la banque qui lui avait accordé une facilité de caisse de 300 000 € afin d’assouvir sa passion des voitures de collection s’est vue rachetée, lui demandant quasiment immédiatement de rembourser l’intégralité de la somme !

 

Monsieur V. avait bien entendu la possibilité de mettre en vente ses deux véhicules d’exception lors de la prochaine plus grande vente mondiale, mais il a préféré reporter cette opération en attendant une hausse des prix.

 

Tous deux retraités, ils totalisent 7 000 € de revenus mensuels ; ils ont également le statut de Loueur Meublé professionnel au travers d’une SARL, et sont tous deux à la tête d’un patrimoine d’environ 6 000 000 € sur lesquels restent 270 000 € de crédits à rembourser à titre personnel et 308 00 0€ pour la SARL.

 

Propriétaires en nom propre d’une belle résidence dans la campagne d’Aix en Provence, mais également au travers de leur SARL d’une superbe propriété en Provence destinée à la location, nous leur avons proposés deux crédits différents afin de pallier à cette mauvaise surprise suite au rachat de la banque, et alléger leurs mensualités existantes.

 

Un premier crédit à titre professionnel à la SARL, IN FINE sur 7 ans de 675 000 € tous frais inclus afin de rembourser le crédit de 308 000 € ainsi que les pénalités de remboursement anticipé et refinancer les comptes courants de la SARL à hauteur de 300 000 € dans le but de rembourser la banque impatiente.

 

Un second crédit à titre personnel, IN FINE sur 7 ans de 288 000 € tous frais inclus, afin de de racheter leurs prêts ayant un capital restant dû de 270 000 € dans le but d’alléger leurs mensualités.

 

Pour se faire, nous avons pris en garantie leur résidence principale en premier rang, et leur résidence locative en second rang. En effet, le couple souhaite vendre leur résidence locative d’ici 3 à 4 ans.

 

Ce que cette histoire nous inspire ?

 

“Un problème sans solution est un problème mal posé.” Albert Einstein

Please reload